Retour vers l’année 2040 : l’expérience à bord


OUI.sncf fête ses 20 ans cette année. À cette occasion, nous explorons les tendances du futur en doublant la mise et vous proposant une projection du monde tel qu’il sera… dans 20 ans ! Au programme cette semaine : quatre fictions imaginées par notre équipe Innovation à l’issue d’un « design fiction* » sur l’avenir de l’expérience client et des services que vous pourrez trouver lors de votre voyage en train. Et parce que votre avis nous intéresse : n’oubliez pas de voter pour les scenarii qui vous semblent les plus crédibles en fin d’article !

L’expérience à bord du train a pris de l’ampleur dans les années 70, avec l’introduction, qui semble évidente aujourd’hui, de la restauration à bord : le bar-corail ou en self-service étaient nés. En 2010, les trains et wagon-bars sont redessinés pour être plus spacieux, plus agencés, donc plus confortables, plus pratiques pour mieux accueillir tous les voyageurs. 

Depuis, les initiatives se sont multipliées jusqu’à prendre de l’ampleur. Aujourd’hui, nous étendons l’expérience du train en-dehors de nos wagons. Nous parvenons au jour le jour à fluidifier vos voyages en vous aidant à ne pas interrompre le cours de votre vie, grâce à des informations en temps réel. Nos armes ? La carte interactive disponible d’un bout à l’autre du trajet, le wifi à bord, ou la commande en ligne pour pallier les grands moments d’affluence au bar. 

Faites avec nous le bond dans la nouveauté qui pourrait bien s’opérer d’ici 20 ans.

#1 En 2040, je vis de plus en plus à cent à l’heure, chaque minute est optimisée, surveillée, utilisée 

Si votre voyage en train devenait vraiment un espace “hors du temps” ?

 

Pourquoi l’équipe innovation y croit :

-    Nous vivons dans un monde d’hyperstimulation, que ce soit à travers nos devices ou dans la vie de tous les jours (avec des services pour être connecté à chaque instant, à chaque endroit, ne jamais manquer de batterie...)

-    Le nouveau modèle de vie est un mode de vie urbain, au coeur de multiples sollicitations, un besoin de surperformance qui va du sport au travail, de l’alimentation à la vie sociale

 

Pourquoi l’équipe innovation y croit moins : 

-    Le nouvel essor de la bi-résidentialité, et la mise en retrait de la vie urbain comme modèle, éclairés et accentués par la crise de cette année

-    Le goût pour l’hyper-connexion de certains individus qui vient en opposition de cette tendance du besoin de ralentir

time

Pour améliorer l’expérience dans les trains, tout est fait pour prendre en compte et comprendre nos attentes, jusqu’à nous apporter plus de temps méditatif pour pallier à nos quotidiens hyperactifs. Voici la liste des besoins identifiés, et les façons dont quelques entreprises répondent pour proposer différentes façons de se couper de la ville… ou faire une pause dans notre vie.

1/ Offrir plus de confort. Comme le train panoramique imaginé par l’agence BAM, qui s’ouvre sur des fenêtres plus larges dans les wagons, et nous permet d’observer à loisir l’horizon, et ce à 180°. Cela répond au plaisir naturel que nous avons tous à regarder le paysage passer par la fenêtre.

2/ S’isoler du bruit. “The Wave” l’appui-tête anti-bruit développé par HAECO Cabin Solutions, apporte une solution à notre besoin de silence. Le service OuiGo l’avait également bien compris, avec une tarification différente qui permet à chacun, s’il le souhaite, de rester dans sa bulle.

3/ Transformer le temps de trajet en temps utile, comme le propose le collectif japonais Salad qui a eu l’idée de changer les vitres de train en écran à l’aide d’un projecteur et d’une Kinect. Ainsi est né “Touch the Train Window”. D’abord pensé à vocation ludique ou créative, on peut aussi le transformer en tableau pour des prises de notes, pour des réunions improvisées ou exprimer ses talents d’artistes lors de trajets, à l’instar des salles de créativité proposées dans certains trains.

4/ Prendre une véritable pause, ou un temps de repos. La possibilité de moduler les sièges dans les trains à grande vitesse nous vient du Japon. Pour l’instant, cela reste uniquement disponible en avion : le prototype PASSMe permet de replier et d’écarter les rangées de sièges pour élargir les allées, repositionner le voyageur dans le sens de la marche, de les rabattre à plat (si le siège avant n’est pas occupé) pour s’allonger. L’entreprise australienne Hassell, elle, repense les espaces pour qu’ils soient plus ouverts, avec des sièges ronds, des vitres transparentes. Résultat : un environnement plus agréable et la sensation pour le voyageur de respirer, même dans les airs.

 

#2 En 2040, où que je sois, je veux retrouver mes services, comme si j’étais chez moi

Si votre voyage était à votre image ?

 

Pourquoi l’équipe innovation y croit :

-    Le développement de l’hyper-personnalisation : tout est fait pour nous aider à être logué en un instant, où que l’on soit, quel que soit le moment du jour ou de la nuit… mais aussi se faciliter la vie, et accéder aux applications partout, retrouver ses profils / comptes. Le divertissement est partout, à portée de main.

-    Le développement de la 5G partout en France, qui va donner la possibilité à chacun de toujours être connecté, à haut débit, depuis son téléphone. Une habitude avec laquelle les services vont devoir rivaliser.

On évoquait dans les articles précédents la possibilité dans le futur de poser la VR comme une norme, voici les solutions qui seront proposées en 2040 pour que le l’expérience personnalisée et le divertissement soient partout.

VR

 

1/ Un environnement virtuel modifiable selon ses goûts, ses envies, ses humeurs. Certaines marques, comme Club Med pour le voyage, Decathlon pour le sport ou la nature, commencent à développer des univers de ce genre. D’autres parlent d’une caméra intelligente qui saura lire les émotions et vous proposer des produits ou des services adaptés. Vous êtes stressé ? On vous propose une musique relaxante. Triste ? On vous suggère de regarder une comédie. Fatigué : et si vous preniez un café ?

2/ Un environnement polysensoriel. Les acteurs les plus inventifs ou avancés imaginent également la possibilité pour chaque voyageur d’éveiller ses sens avec une lumière, un air, un son, un parfum différent, à personnaliser grâce à une application au choix varié.

3/ L’abonnement streaming. Cette option, en phase d’être mise en place, avec l’aide de la 5G, donne la possibilité à plusieurs compagnies ferroviaires d’installer dans leurs véhicules un service de vidéo en ligne. Ainsi, chaque individu aura son propre écran pour regarder le programme qu’il souhaite, et accéder à des contenus qu’il visionne déjà chez lui.

4/ Pallier l’ennui et être quelque part déjà parvenu à destination, avec le Connectram, une expérimentation opérée à bord d’un tram à bordelaise qui plonge le voyageur dans une réalité augmentée mettant en scène des informations ludiques, historiques ou culturelles sur des lieux emblématiques de la ville.
 

#3 En 2040, je peux voyager de jour partout, tout le temps, où que je sois, quel que soit mon budget. Que faire la nuit ? Voyager aussi ! Et avec plus de confort.

Si votre train vous donnait envie d’y passer la nuit ?

 

Pourquoi l’équipe innovation y croit :

- En observant le développement d’offre low cost qui colle à toutes les bourses, que ce soit en avion, en train, le co-voiturage...

- Mais aussi celui des concept-hôtels (des hôtels plus conforts, plus haut-de-gamme dans lequel dormir devient une vraie expérience, un vrai dépaysement) et les services pour dormir à l’hôtel dans sa propre ville (que propose par exemple l’application Staycation)

- Enfin, en notant les voyages de nuit au confort et au service encore limité, que ce soit en avion ou en train, qu’il faudrait améliorer : reste une place à prendre

 

night

Le voyage de nuit est devenu l’un des axes principaux de la politique de transition écologique française. Car oui, voyager la nuit est plus vert : sur des distances plus longues, allant de 500 à 1 500 km, et comparé à un trajet en avion ou en voiture, réduit les émissions de carbone. 

1/ Ainsi, la start-up toulousaine NewRailCo conçoit des voyages en train de nuit à la fois confortables, beaux et environnementalement vertueux. C’est aussi plus économique : partir tard ou d’arriver tôt le matin à destination, c’est gagner un jour sur place pour le travail ou les loisirs, tout en économisant une nuit d’hôtel.

D’autres, proposent plutôt d’exhauster l’expérience voyage pour offrir une nuit de sommeil… de luxe.

2/ Encore une fois, c’est dans les avions qu’on lit le futur : le concept SkyCouch d’Air New Zealand permet de réserver une rangée de trois sièges pouvant être convertis en lit. Le Day&Night d’Airbus, lui, propose un espace spacieux, “de jour” le long du mur de la cabine, et plus isolé “la nuit”, avec un lit et un écran vidéo.

 

#4 Le temps est le nouvel or, je ne veux plus en perdre une minute

Et si votre voyage en train vous faisait véritablement gagner du temps ?

 

Pourquoi l’équipe innovation y croit :

- Avec l’essor du télétravail, il sera désormais possible de remplir ses missions partout, tout le temps

- L’usage très développé des différents “modulations” transports : trottinette, vélo électrique, etc.

- Le besoin croissant de rapidité, d’optimisation du temps de transport, mais aussi d’économiser son temps personnel, de sport, de culture.. et faire toujours davantage 

- Le boom des salles de sport, notamment low cost, que l’on retrouve aujourd’hui à chaque coin de rue, et qui offrent la possibilité de faire de l’exercice entre le travail et une soirée entre amis

- La sur-sollicitation publicitaire, et ses travers dénoncés, qui nous prennent à la fois du temps d’espace mental mais aussi de l’attention
 

1/ Vous avez déjà entendu parler de l’Hyperloop : une capsule luxueuse offrant un service premium, plutôt à destination à des hommes d’affaires, mais qui verra sans doute son offre se diversifier pour convenir à davantage de voyageurs. L’avantage premier ? La rapidité. A cela s’ajoute la possibilité de privatiser l’endroit pour travailler entre collaborateurs, dans une ambiance lumineuse pour un maximum de confort, et éviter la sensation d’enfermement. 

2/ Plus de rapidité aussi avec les quais ambulants de l’agence Priestmangoode, qui donnent la possibilité aux voyageurs de transiter d’un train à un autre sans passer en gare, grâce à un système d’attelage et une grande synchronisation.

3/ Une autre façon de gagner du temps : faire sa séance de sport dans le train. Deutsche Bahn a présenté son propre concept de train du futur, avec à bord des salles de sport et de divertissement pour optimiser le temps “perdu” dans les transports.

4/ Si le temps s’accélère, ça veut dire aussi être plus vigilant : c’est chose faite avec des publicités, barres et murs sur le train qui pourront changer de couleur pour signifier aux passagers qu’une gare approche. 
 

Et 2040, pour la SNCF ? 

Le TGV M,  futur train de la SNCF sera modulable, accessible, plus spacieux et bien évidemment plus écologique. Comment ? En permettant aux usagers de bouger, adapter les sièges jusqu’à former des îlots avec les sièges pour discuter avec leurs accompagnants, et aux personnes à mobilité réduite d’accéder au train en toute autonomie. Il accueillera jusqu’à 740 passagers, soit plus de 20% des TGV actuels. 740 passagers qui pourront allonger leurs jambes ! Enfin, il sera composé à 97% de matériaux recyclables et réduira ses émissions de CO2 de 32%. 

Le TAC, une solution de transport hybride entre train, bus et voiture n’aura plus besoin de gare. Elle pourra : chercher et déposer les passagers sur le lieu de leur choix, changer de route en fonction du trafic ferré ou routier, et emprunter les passages à niveaux pour passer de la route au rail, où elle ira se recharger.

 

train

 

* Qu’est-ce qu’un design fiction ?
C’est une méthode qui permet de se projeter dans le futur pour en explorer toutes les évolutions possibles. Le but étant de développer des scenarii et de choisir une direction vers laquelle se tourner ! Notre équipe Innovation s’est prêtée au jeu pour imaginer ces scenarii..
 
 


Partager cet article

Nombre de "j'aime" pour l'article Le monde dans 20 ans : "Les services". Ajoutez un "j'aime".


Soyez le premier à contribuer !

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Nous avons sélectionné pour vous