Retour vers l’année 2040

OUI.sncf fête ses 20 ans cette année. À cette occasion, nous explorons les tendances du futur en doublant la mise et vous proposons une projection du monde tel qu’il sera… Dans 20 ans ! Au programme cette semaine : les grandes tendances de mobilité, passées au peigne fin par notre équipe innovation. Et parce que votre avis nous intéresse, n’oubliez pas de voter pour les tendances qui vous semblent les plus pertinentes en fin d’article !

Tendance #1 :

« Je ne peux plus acheter de véhicule à énergie fossile nulle part dans le monde »

Pourquoi l’équipe Innovation y croit
  • La loi LOM prévoit en France l’interdiction de vente des véhicules utilisant des énergies fossiles d’ici à 2040 ;

  • Les municipalités sont de plus en plus nombreuses à vouloir interdire leurs rues aux voitures possédant des moteurs polluants. Par exemple, Paris est ainsi la première ville de France qui s'engage à interdire le diesel d’ici 2024 et l’essence d’ici 2030 ;

  • Si les modèles électriques s’adressaient auparavant à un marché de niche, tous les constructeurs automobiles s’engagent maintenant dans cette voie. L’idée ? Remplacer peu à peu leurs modèles équipés de moteur à combustion !

Visuel OUI Talk mobilité en 2040 monde en 2040 OUI.sncf 3

Deux visions s’opposent sur le sujet. D’après l’agence Bloomberg, la voiture électrique est pour demain*. Selon cette source, en 2040, elle représentera 58% des ventes de voitures neuves et 31% du parc automobile mondial, contre 0,5% en 2018. Les 2-roues électriques atteindront 77% du total des ventes de 2-roues (déjà 30% aujourd’hui) et les bus électriques représenteront 67% du parc bus mondial.

D’autres, en revanche, craignent une pénurie des matières premières (lithium, cobalt) nécessaires à la fabrication des batteries.

Une tendance à suivre de près, selon les innovations mises en œuvre pour préserver notre planète !

Tendance #2 :

 « Ma ville est 100% mobilité douce »

Pourquoi l’équipe Innovation y croit
  • La conscience écologique se développe à grands pas ;

  • Plusieurs villes optent déjà pour une politique de déplacement plus écologique.

Limiter l’accès à certaines zones urbaines aux véhicules ou adopter un aménagement favorable aux déplacements doux et aux transports collectifs : des actions publiques comme celles-ci pourraient facilement se développer en 2040.

Cette tendance s’appuierait sur le tourisme et la qualité du cadre de vie comme piliers économiques : élargir les terrasses de café, installer des mobiliers urbains à destination des personnes âgées et des enfants…

Visuel OUI Talk mobilité en 2040 monde en 2040 OUI.sncf 4

 

Toutefois il y a bien un risque : le nombre de logements en périphérie pourrait diminuer pour rendre le système de transport efficace, ce qui pourrait entrainer une hausse des prix de l’immobilier. Et in fine, des inégalités spatiales.

Tendance #3 :

« Ma voiture communique avec son environnement »

Pourquoi l’équipe Innovation y croit peu ?

Il faudrait résoudre plusieurs problématiques, dont :

  • Le déploiement de la technologie 5G, pour assurer l’interopérabilité entre les marques automobiles et l'infrastructure routière. L’Europe a finalement choisi la 5G sur le wifi en juillet 2019 mais elle est en retard par rapport aux USA et à la Chine.

  • La sécurité de la communication. Pourtant, la voiture communicante est déjà à l’étude et envisagée sous toutes ses formes avec plusieurs types de communications :

  1. La communication « Car to Car » : les véhicules se connectent en temps réel avec d’autres véhicules qui peuvent être à plusieurs centaines de mètres (voire même cachés par un camion ou bâtiment !) et échangent des messages (vitesse, état, signalisation obstacles et dangers).   
  2. La communication « Car to Infrastructure » : les véhicules échangent des informations avec les infrastructures routières.
  3. Les communications « Car to Pedestrian » avec les piétons, ou « Car to device » avec d’autres types d’appareils comme des stations de recharge par exemple.

Tendance #4 :

« Ma voiture se conduit toute seule »

Pourquoi l’équipe Innovation n’y croit pas ?
  • Il existe des freins psychologiques, réglementaires et technologiques pour une forte autonomie, de niveau 5 ;

  • L’autonomie n’est pas encore assez performante**.

Visuel OUI Talk mobilité en 2040 monde en 2040 OUI.sncf 2

Les GAFA sont pourtant bien décidés à gagner le marché des voitures autonomes*** : elles représentent un relais de plus pour capturer les utilisateurs au sein de leurs écosystèmes et accroitre leur e-commerce.

Le conducteur pourra par exemple ouvrir la porte du garage grâce à une simple demande à l’un des assistants vocaux présent dans sa voiture. Ou encore effectuer des achats dans les bouchons !

Tendance #5 :

« Je ne suis plus propriétaire de mon véhicule »

Pourquoi l’équipe Innovation y croit ?
  • L’économie de partage et de la location avec option d’achat est en croissance ;

  • La loi LOM prévoit une indemnisation de frais de déplacement en ce sens ;

  • Ce serait bien la réponse au désengorgement des centres-villes !

Les modes de vie de ont fortement évolué : ils ont laissé place à une mobilité partagée avec des services d’autopartage, des scooters électriques en libre-service, des trottinettes électriques et des vélos en « free floating ».

Ce type de mobilité partagée profite à des centaines de milliers d’utilisateurs. Et elle est utilisée cinq à six fois plus souvent qu’un véhicule personnel. Le coût à l’usage en est donc réduit et la flexibilité… augmentée !

Visuel OUI Talk mobilité en 2040 monde en 2040 OUI.sncf 5

 

Nous avons la conviction que des nouvelles alternatives crédibles vont continuer de se développer en 2040, laissant place à une majorité de véhicules partagés !

Et vous, vous en dites quoi ?


* Source : @bloombergNEF

** Source : @leparisien @Arte 

*** Source : @challenges 

**** Source : @cnu  


 


Partager cet article

Nombre de "j'aime" pour l'article Le monde dans 20 ans : quelles seront les tendances de mobilité ?. Ajoutez un "j'aime".


Sondage

En quelle tendance croyez-vous le plus ?

Tendance #1 : « Je ne peux plus acheter de véhicule à énergie fossile nulle part dans le monde »
0% (0 vote)
Tendance #2 : « Ma ville est 100% mobilité douce »
0% (0 vote)
Tendance #3 : « Ma voiture communique avec son environnement »
0% (0 vote)
Tendance #4 : « Ma voiture se conduit toute seule »
0% (0 vote)
Tendance #5 : « Je ne suis plus propriétaire de mon véhicule »
0% (0 vote)
Total votes: 0

Soyez le premier à contribuer !

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

Nous avons sélectionné pour vous