Menu
laura.jpg

#1 Laura : la route des saveurs de Lyon jusqu'à Londres

8440 vuescommentaires
Logo pour oui talkparOUI.sncf
5 juillet 2018
Tout l'été, visitez et redécouvrez la France au rythme des récits passionnants de voyageurs et voyageuses de OUI.sncf : chaque semaine, l'un ou l'une d'entre vous nous raconte sa région et ses passions. Cette semaine, Laura nous présente ses projets culinaires et nous fait croquer les villes de Lyon et Londres... à pleines dents !

 

 

Laura, 28 ans, les dents du bonheur, originaire de Nîmes. J’ai habité 4 ans à Paris, 6 mois à Dublin en Irlande, depuis 5 ans à Lyon, et je m’apprête désormais à quitter la France pour Londres. Je suis freelance en communication culinaire, et j’ai un blog et un compte Instagram depuis 2015 qui s’appelle « les dents du bonheur » dans lesquels je partage recettes, bonnes adresses et délicieuses bouteilles de vin naturel ! Mon travail et ma passion, c’est de raconter des histoires à travers des textes et des visuels autour de produits, de producteurs et de savoir-faire. 

 

 

 

 

 

 

 

  • Chère Laura, c’est quoi ton histoire ?

 

Après quatre ans de vie parisienne, je quitte la capitale de France pour celle des Gaulles, et termine mes études en commerce de l’art contemporain à Lyon. C’est à ce moment-là que j’ai une révélation et décide de tout plaquer pour ma passion : manger. Et puis tout ce qu’il y a autour. Etant donné que mon CV dans l’art ne vaut plus rien, je décide de créer un compte Instagram pour m’en servir comme vitrine, puis apprend sur internet à créer un site : « les dents du bonheur » voient le jour. Cela m’a permis de faire un stage à l’épicerie mobile, un camion qui proposait des produits bio et locaux dans des quartiers de Lyon qui n’y avaient pas accès, en tant que chargée de communication / épicière.

 

Après ça, Deligreens me recrute pour faire le job dont je rêvais : faire des reportages chez des producteurs, créer tous les contenus, développer des recettes, faire des photos, et gérer la communication et les réseaux sociaux de cette startup qui livre des courses de produits locaux et bio à domicile. Après un an et demi, j’ai besoin de sortir de ma zone de confort : je décide alors de quitter Lyon pour Londres et de me lancer en freelance ! Ma première mission est de faire la communication du festival de vin naturel et de cuisine JAJA POWER organisé du 5 au 8 Juillet par Odessa Comptoir dont je vais également gérer les réseaux sociaux à partir de la rentrée. Que l’aventure commence !

 

 

A post shared by Laura Jalbert (@lesdentsdubonheur_) on

 

  • De Nîmes, en passant par Paris, jusqu’à Lyon. En voilà un joli point de chute pour une fine bouche comme toi ! Qu’est-ce que Lyon t’apporte au quotidien ?


Il y a un peu de tout à Lyon, chacun peut très facilement trouver son bonheur. Cette ville a les avantages des grandes sans les inconvénients (sauf les bouchons, mais je n’ai pas de voiture). La scène de la gastronomie lyonnaise est en train de se dépoussiérer depuis plusieurs années (comme en témoigne l’édition prototype du festival Attable qui a eu lieu en Mars), il commence à y avoir un bon dynamisme dans ce domaine. À part manger et boire, j’aime me balader sur les quais de Saône, aller passer un dimanche aux puces du Canal pour chiner quelques ustensiles de cuisine, flâner au marché ou chez mes petits commerçants préférés, aller faire la fête au Sucre, ou rester tranquillement dans mon appartement du 7ème arrondissement (le meilleur quartier de Lyon pour vivre, sans hésitation).

 

 

A post shared by Laura Jalbert (@lesdentsdubonheur_) on

 

  • Qu’est-ce que je ne dois absolument pas rater si je veux découvrir le Lyon gourmand ?

 

On oublie les bouchons (un peu), la gastronomie lyonnaise aujourd’hui c’est tellement plus que ça ! Mon itinéraire préféré du week-end commence souvent par le marché Quai Augagneur où je déniche de bons produits pour mes recettes, avant d’aller déjeuner au Café du Rhône.

 

 

A post shared by Laura Jalbert (@lesdentsdubonheur_) on

 

Je retourne dans mon 7ème où j’achète du pain et la meilleure brioche du monde chez Antoinette, une bonne bouteille de vin naturel chez Didier (En Attendant Septembre) ou au Vercoquin et du fromage chez Jean (Fromagerie des Trois Jeans). Il faut que tu goûtes : la cuisine de Katsumi Ishida (En Mets Fais ce Qu’il te Plaît) et leur super liste de vins, les joyaux culinaires de la Bijouterie, le pâté en croûte maison de l’Ebauche (la meilleure adresse lyonnaise ouverte le dimanche, fait rare), et que tu ailles faire un tour dans ma deuxième maison, Odessa Comptoir, un bar à vin naturel dans les pentes de la Croix Rousse où on se sent comme à la maison.

 

 

A post shared by Laura Jalbert (@lesdentsdubonheur_) on

 

Pour boire un super cocktail, va au Fantôme de l’Opéra ou à l’Antiquaire. Il y a tellement de bonnes adresses à Lyon que le plus simple c’est encore que tu me suives sur Mapstr (mon pseudo c’est laura_lddb), elles y sont sont toutes, mêmes celles que je n’aurai pas le temps de tester avant mon départ !

 

 

  • Tu t’installes bientôt à Londres ! Pourquoi migrer Outre-Manche et comment imagines-tu cette vie londonienne ? 

 

Londres m’a toujours un peu effrayée et excitée en même temps. J’y suis retournée souvent ces derniers mois et c’est bon, elle ne me fait plus peur. Cette ville a une énergie folle, je me sens bien y vivre maintenant, me lancer dans de nouveaux projets. Ça fait 5 ans que je vis à Lyon après 4 ans à Paris, il était temps de me lancer un nouveau défi, sinon ce n’est pas drôle !

Et puis comme changer de ville et de pays ne suffisait pas, j’ai aussi décidé de quitter le confort du CDI pour me jeter à corps perdu dans l’aventure du freelance. Je propose de gérer la communication et de créer du contenu (articles, photos, recettes, gestion de réseaux sociaux…) pour des compagnies comme des restaurants, des bar ou caves à vin, des producteurs, de belles marques dans la gastronomie… Tout en continuant à développer mon blog.


Ma vie londonienne, je l’imagine trépidante, entourée de personnes que j’aime, pleine de rencontres et de projets, de superbes découvertes culinaires parce que contrairement aux idées reçues sur la gastronomie anglaise, c’est là-bas que ça se passe. Que ce soit en matière de sourcing des produits, de la cuisine, du service ou des lieux eux-mêmes, il y a de nombreuses adresses de très haut niveau.

 

 

  • As-tu déjà en tête des choses à faire, à ne pas manquer là-bas ?

 

Vivre à la Londonienne, goûter à tout, à commencer peut-être par toutes les bonnes adresses sélectionnées par Valentine Benoist dans son guide À Table London (dont j’ai déjà exploré une bonne partie lors de mes derniers séjours : Primeur, Casse-Croûte, The Smoking Goat, Brawn…), faire le marché et cuisiner, aller au marché aux fleurs sur Colombia Road, visiter des expositions et puis me ravitailler en bons fromages et vins chez Provisions sur Holloway Road. Parmi mille autres adresses que j’ai l’intention de tester et qui sont aussi à retrouver sur mon profil Mapstr. J’ai vraiment hâte !

 

 

  • Dans quelle ligne de train avons-nous la plus grande chance de te croiser ? 

 

Lyon-Nîmes ! Pour aller voir ma famille. J’ai la chance que le soleil du Sud ne soit qu’à 1h15 de Lyon.
 

 

A post shared by Laura Jalbert (@lesdentsdubonheur_) on

 

  • Et que fais-tu pour passer le temps durant ces trajets ? 

 

Je voyage seule 99% du temps, donc je m’assois à ma place isolée, je mets mon casque (avec souvent des choses comme the Velvet Underground, Cigarettes After Sex ou The Pirouettes, dans des styes très différents), je lis un livre ou je prépare mes posts Instagram. Et souvent aussi, je dors !

 

  • Enfin, quelle est la région ou l’endroit de France que tu rêverais de visiter ou bien dans lequel tu aimerais t’installer ? 

 

Toutes ! La France regorge de coins incroyables… Je rêve de faire un tour de France des produits et des producteurs, notamment de vin et de fromage. Mais puisqu’il faut choisir, j’aimerais connaître davantage le Sud Ouest. J’y vais pour le mariage d’une très bonne amie cet été, ce sera l’occasion d’aller goûter à pas mal de bonnes petites choses et de visiter la région.

 

 

A post shared by Laura Jalbert (@lesdentsdubonheur_) on


 

 

 Site OUI.sncf ou application ?
Application, je veux tout pouvoir faire depuis mon téléphone.
 

 Pique-nique ou wagon bar ?
Pique-nique avec tout plein de bons produits, comme ceux de Sonia Ezgulian qui me font baver à chaque fois sur Instagram.
 

Carré ou solo ?
Solo, je voyage en solitaire dans ma petite bulle.
 

Co-voiturage ou location ?
Location, on n’est jamais mieux servi que par soi-même.
 

Bouchon lyonnais ou tea room ?
Je ne suis pas du tout un bec sucré et les salons de thé m’ennuient comme la pluie, donc bouchon lyonnais, mais un bon et avec du bon vin !
 

Podcasts ou Netflix ?

Dernièrement c’est plus podcasts ! En anglais (ceux de Local Milk et Interpreting Wine), et aussi celui de l’émission On Va Déguster de François-Régis Gaudry sur France Inter. Mais aussi Netflix pour Chef’s Table notamment… On ne se refait pas.

 

Saucisson brioché ou fish & chips ?
Merci pour le choix healthy ! Je regarde vers le futur, alors un bon fish & chips pêché du jour dans un joli petit port anglais en très bonne compagnie.

 

 

  • Si tu devais changer / ajouter / supprimer quelque chose sur OUI.sncf, qu’est-ce que ce serait ? 

 

Une appli plus simple et une bonne connexion internet dans tous les trains !
 

Retrouvez tous nos portraits de voyageurs juste ici !

PARTAGEZ CET ARTICLE !