Menu
GoogleIO-OUIsncf_(1).jpg

Google I/O et Apple WWDC, deux salons, deux ambiances : nos développeurs OUI.sncf racontent !

658 vuescommentaires
Logo pour oui talkparOUI.sncf
4 juillet 2019
L’appli mobile OUI.sncf évolue selon vos besoins mais aussi les évolutions prévues par Apple ou Google. Il est donc important de les suivre et c’est mission accomplie pour nos développeurs, tout juste revenus des salons Google I/O et WWDC ! Annonces et partage, ambiance zéro-déchet et 100% digitale : ils nous racontent cette immersion dans le futur.

Un entretien avec Jessica Gouillon & Rayane Kurrimboccus, développeurs iOS, Alexandre Aubry & Duvaragan Kalainathan, développeurs Android et Maxime Lefrançois, développeur sur le bot.

 

• Google I/O, Apple WWDC : qu’est-ce que c’est, où ça se passe ?

 

« La Google I/O est une conférence annuelle de trois jours, organisée à Mountain View en Californie, tout près des locaux Google. Elle se déroule généralement début mai de chaque année et s’adresse principalement aux développeurs.

 

La WWDC, Apple Worldwide Developers Conference, a lieu à San José, à côté de San Francisco et s’étale souvent toute la première semaine du mois de juin de chaque année. L’objectif du salon est de présenter les dernières nouveautés iOS et celles disponibles dès la rentrée.

 

Le programme de ces salons : des conférences sur les nouveautés prévues (matériel, logiciel) et sur des sujets variés du monde digital (développement web, machine learning, intelligence artificielle…), des tests, des stands de discussion, de conseil et une multitude d’échanges avec les développeurs venus des quatre coins du monde !

 

Pierre Notel, Rayane Kurrimboccus et Jessica Gouillon sur le top départ de la WWDC

 

• Alors, quelles sont les grandes nouveautés de l’année ou à venir ?

 

« Chez Google, le « dark mode », fameux mode qui permet de basculer en tons sombres a fait sensation. L’accent a été mis sur l’accessibilité et la confidentialité des données personnelles au travers plusieurs changements techniques à venir. L’Assistant Google et Google Pay vont pouvoir supporter des e-billets. À noter aussi, une nouveauté qui ne concerne que les développeurs : une toute nouvelle librairie va révolutionner la création des écrans est prévue, elle se nomme « JetPack Compose ».

 

Côté Apple, une nouvelle libraire « Swift UI » va également avoir son lot de changements pour la création des écrans en développement. Sinon, il faut noter l’arrivée imminente du « dark mode » et le « Voice Control » pour une accessibilité en vocal uniquement ! Un OS Ipad dédié va être lancé et des applications également sur Apple Watch.

 

 

• Deux salons immanquables : vrai ou faux ?

 

« Totalement vrai ! Il y a bien sûr les nouveautés technologiques annoncées, qu’il est capital de suivre pour un produit aussi important que l’application mobile OUI.sncf : cela nous permet d’anticiper les changements et de faire les implémentations utiles ou nécessaires.

 

Mais surtout, la véritable valeur ajoutée de ces salons réside dans le fait de pouvoir échanger et partager avec les développeurs d’autres sociétés aussi bien qu’avec les acteurs de Google et Apple qui construisent les produits, les librairies et API que nous utilisons.

 

Nous pouvons bénéficier de leurs retours techniques sur nos projets, designs et pratiques d’accessibilités, nous pouvons leur poser des questions pointues sur des problèmes que nous rencontrons mais aussi échanger sur les améliorations qu’ils pourraient nous proposer… Tout cela en direct !

 

Les code labs de la Google I/O sont par exemple le moment idéal pour tester de nouvelles technologies et recueillir les expertises des développeurs Google.

 

Le côté humain de ces salons, les échanges qu’ils permettent et la proximité avec les acteurs impliqués sont irremplaçables !

 

Google I/O, en plein-air !

 

• L’atelier que vous avez le plus apprécié ?

 

« Google proposait un stand sur lequel les développeurs de Google sur Android étaient présents pour échanger sur les nouveautés et la version bêta de la 5G, une « sandbox Android » riche en enseignements !

 

Nous avons apprécié l’atelier-conférence sur l’haptique (la gestion du son et vibrations du téléphone) proposé par Apple. Nous avons appris que le champs des possible est très large avec cette technologie, c’est toute une nouvelle dimension qui s’ouvre !

 

Session yoga à la WWDC

 

• Une rencontre marquante ?

 

« Parmi les centaines de rencontres, en voici deux éclairantes à la Googe I/O :

- Sean McQuill, qui a développé une librairie de test pour les coroutines avec lequel nous avons pu échanger sur un problème d’architecture lié à l’application et dont les conseils ont été plus qu’instructifs.

 

- Jérôme Dochez, tech lead sur le plugin de compilation Android et anciennement développeur sur le SDK Java, qui nous a aidé à surmonter un problème que nous avions sur notre projet.

 

Nous avons également croisé un fanatique Android… au point de se faire tatouer l’avant-bras avec le logo Android Kotlin et Firebase !

 

Sur la WWDC, un selfie s'est imposé :

 

Rayane Kurrimboccus et Craig Federighi, vice-président senior de l'ingénierie logicielle chez Apple Inc.

 

• Un chiffre à retenir ?

 

85%

 

C’est le pourcentage d’utilisateurs iOs qui possèdent la dernière version (version 12) : c’est beaucoup !

 

Nous avons aussi été impressionnés par l’organisation zéro-déchet de ces événements. Exemplaire !

 

Bref, en deux mots, les salons Google I/O et WWDC étaient enrichissants et immanquables. Alors oui, ça valait le coup d’être jetlag !

PARTAGEZ CET ARTICLE !